Ceux qui ne savent pas où ils vont sont surpris d'arriver ailleurs   P.Dac
Liens

Si le lien ne fonctionne pas, contactez le webmestre pour l'en informer.

Déplier Fermer  2. Serveur web
EasyPHP est un package d'installation d'un serveur web apache, du langage de script PHP et de base de données MySQL (non nécessaire pour GuppY) pour ton PC tournant sous Windows.

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  Climat

Animé par Chr.Gerondeau.  Analyse des comportements apocalyptiques actuels. Prospective

Hyperlien    Site web

L'astrophysicien s'exprime sur le climat : les modèles que l'on élabore aujourd'hui sont sans valeur.

Hyperlien    Site web

Site non réservé aux "climato sensibles" mais beaucoup d'articles sont consacrés aux  dérangements climatiques.

Hyperlien    Site web

G. Novak a écrit de nombreux articles sur les changements climatiques. L'article référencé présente un certain nombre de ses publications

Hyperlien    Site web

Une longue liste de scientifiques climato sceptiques

Hyperlien    Site web

Un passionné de la mer et de la météo parle des changements climatiques et de leurs conséquences : blog Eric Mas

Hyperlien    Site web

Une application interactive de  Météo France qui permet de retrouver les données du passé et de modéliser l'avenir.

Hyperlien    Site web

Un travail de scientifique sur les énergies, le changement climatique, l'effet de serre. Un must

Hyperlien    Site web

Un rapport sur le CO2 déboulonne les catastrophes des changements climatiques

Hyperlien    Site web

Le réchauffement climatique : discussions et données, argumentation

Hyperlien    Site web

Débat d'idées autour du changement climatique

Hyperlien    Site web

Un ingénieur propose de nombreux articles relevant des énergies, du changement climatique, .... Des présentations très didactiques et pertinentes.

A noter trois mini guides sur le nucléaire, l'éolien et les changements climatiques (en accès direct sur le présent site, voir rubrique "informons nous").

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  Construction écolo
Des tas de tuyaux pour votre maison, notamment un puits canadien.tongue

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  Cuisson solaire
Une association qui développe des fours et paraboles solaires et les implante dans des PVD de manière très réfléchie et concertée.

Hyperlien    Site web

Hyperlien    Site web

Présentation d'une parabole solaire en fibre de verre et d'un four solaire à base d'un fût d'huile

Hyperlien    Site web

Vente de fours et paraboles

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  Culturel
Présentation de conférences données par Renee Abbe sur Catherine II, impératrice de Russie.

Hyperlien    Site web

spécialiste de la mobilité vers les pays hispanophones: cours d'espagnol en ligne, coaching d'expatriation, programme de stages en entreprise pour étudiants à Leon (Espagne)

Hyperlien    Site web

Qui a inventé la boîte de conserve ? Qui a ....   Une foule de questions et de réponses, brèves sur les inventions et inventeurs!

Hyperlien    Site web

Pour les amateurs de (bons) mots et d'expressions populaires

Hyperlien    Site web

Association culturelle aux nombreuses activités très variées : atelier nature, musique, peinture et dessin, accordéon, yoga.
Nombreux documents originaux produits par l'atelier nature.

Hyperlien    Site web

Deux enseignants, Yves Haïk et Jean-François Lambin sont à l'origine du site Internet Planète Enseignant.
Le site est au service de la collectivité éducative de France et des pays Francophones avec une priorité : Contribuer à améliorer la fonction et la vie des enseignants.
Il est interactif.
Nombreux dossiers didactiques

Hyperlien    Site web

Déplier Fermer  Développement durable
L'eau dans tous ses états
Tout pour devenir autonome par rapport à l'alimentation en eau et par rapport au traitement des eaux usées.

Hyperlien    Site web

Une thèse intéressante, sérieusement argumentée, sur l'écologie nucléaire.

Hyperlien    Site web

Promouvoir les technologies d'économie d'énergie et analyser les développements des énergies renouvelables

Hyperlien    Site web

Propositions dans le cadre de l'environnement durable. Réquisitoire contre l'éolien industriel

Hyperlien    Site web

Magnifique expérience d'une action solidaire dans le domaine de l'énergie photovoltaïque.

Hyperlien    Site web

Journal 20 H sur France 2 : quelle déontologie ?

France 2 et les changements climatiques : falsification et mensonges

Référence : journal du 20 H, France 2, 10.2015 présenté par M.Pujadas

Dans le courant de ce journal, la parole a été donnée à M.Christian Chateauneuf, scientifique de référence pour la chaîne, pour expliciter certains des tenants et des aboutissants de la COP 21 (conférence Internationale sur le climat prévue fin Novembre). Sur la base d'une infographie de très grande qualité, le présentateur s'est enthousiasmé pour nous

1- montrer la courbe des évolutions de la température sur la planète au fil des années. M.Chateauneuf a particulièrement insisté sur les mesures les plus récentes pour annoncer :"la température continue à augmenter sans aucun signe de tassement sur les 20 dernières années". Voilà une affirmation contraire à tous les relevés les plus récents : la température n'a plus varié depuis 18 ans.

http://www.drroyspencer.com/latest-global-temperatures/

C'est une évidence expérimentale, reconnue par le GIEC,  fort gêné par le constat en contradiction formelle avec tous les modèles climatiques. A défaut de pouvoir l'expliquer, le GIEC parle d'un hiatus.

Autrement dit, M.Chateauneuf a présenté une courbe tronquée et falsifiée et annoncé des résultats parfaitement mensongers !

2- faire comprendre l'effet de serre et son impact sur la température sur la terre.

M.Chateauneuf a présenté une explication simplifiée pour démontrer, évidemment, que l'homme était responsable des changements climatiques via les émissions de GES -gaz à effet de serre, dont le célèbre CO2- (après avoir expliqué de manière tout aussi claire que c'était le positionnement de la terre dans le système solaire) : les rayonnements solaires réfléchis par la terre, absorbés dans l'atmosphère sont à leur tour réfléchis vers la terre entraînant une élévation de la température. Il n'y a aucune corrélation entre température et concentration de CO2 ? Qu'importe ! Le plus fort est que M.Chateauneuf enseigne une nouvelle physique, dans le domaine de la thermodynamique : le transfert de chaleur entre un corps froid  (tous les voyageurs par avion savent pertinemment que la température en altitude est négative, souvent de plusieurs dizaines de degrés) et un corps chaud ! Ou bien c'est le Nobel à tous les coups, ou c'est une immense ânerie. En tant que scientifique, j'ai la faiblesse de penser que les lois fondamentales de la physique sont encore  valables, n'en déplaise à la haute compétence du présentateur.

En conclusion, les téléspectateurs ont eu droit à une présentation volontairement mensongère et truquée et à l'affirmation de principes physiques totalement faux ! Comment cela est il possible ? L'incompétence pourrait encore se comprendre, la falsification de données scientifiques est beaucoup plus grave puisque le procédé touche directement à la déontologie du journaliste. En d'autres circonstances, l'auteur serait rapidement sanctionné ...

Recherche
Recherche
Point de vue

nouveau.gifChangements climatiques : ne nous laissons pas enfumer !

Les interventions dans les media relatives aux changements climatiques et les annonces apocalyptiques qui les accompagnent, s’amplifient. Toujours les mêmes intervenants et les mêmes discours ; pourtant, le cercle s’élargit avec les participations du Président de la République, du Ministre des Affaires Etrangères, etc … Même le pape prépare une bulle sur le sujet. La perspective de la conférence Internationale sur le climat en fin d’année attise évidemment les propos et nous allons être submergés d’annonces plus sombres les unes que les autres ; le dogme est né !

Peu de scientifiques ont l’occasion de s’exprimer ; travailleurs de l’ombre, ils ne sont pas gens à envahir les plateaux de télévision et les radios où ils ne sont pas invités. Serait-ce la crainte qu’ils fassent preuve d’hérésie ?

Essayons d’y voir clair le plus objectivement possible en faisant appel à des données scientifiques de qualité reconnue et essayons de répondre à l’angoissante question de l’état de la planète que nous allons laisser à nos enfants. Nul ne conteste que la deuxième moitié du siècle précédent a été marquée par des changements climatiques importants suscitant logiquement des inquiétudes. Comment évoluent à l’heure actuelle les paramètres les plus significatifs ?

Incontestablement, la température moyenne de la planète est restée stable depuis 1998 jusqu’en cette fin 2014. La sensation de chaleur laissée par l’année en cours rend sceptique et tous nos média repassent en boucle l’annonce d’une année record. En réalité, la précision des mesures, de l’ordre du dixième de degré, permet juste d’affirmer que 2014 compte parmi les années les plus chaudes, au même titre que 1998, 2005, 2012. Autre observation : la stabilité des températures depuis 1998 ; elle ne porte encore que sur 16 ans, un laps encore estimé encore un peu court pour être totalement significatif mais la comparaison sur cette période avec les prévisions ressortissant de toute une variété de modèles climatiques révèle un écart très important. La validité de ces modèles est sérieusement sujette à caution !

Dans le cas particulier de la France, la chaleur exceptionnelle des mois de novembre et Octobre, après la relative froidure d’Août, est attribuée à la présence simultanée d’un anticyclone positionné sur l’Allemagne et d’une dépression centrée sur l’Atlantique et l’Espagne générant un courant d’air en provenance du Sud, chaud. Il s’agit donc d’une situation météorologique classique ne présentant aucun caractère véritablement exceptionnel sinon dans la durée de cette épisode.

Le second paramètre significatif dans la prospective climatologique est la disparition des glaces polaires, importante en tant que telle mais aussi en raison de son impact sur la montée du niveau de la mer consécutivement à la fonte des glaces des calottes (et non des glaces de la banquise). Dans l’arctique, la fonte de la banquise constitue un sujet d’inquiétude séquentiel : 1920, 1940, 2012. Suite à la période 1920/ 1940, le niveau de la glace s’est reconstitué ; il semble bien que ce soit le cas après le minimum de 2012. Ces variations n’ont, de toute évidence, rien à voir avec les concentrations du CO2 dans l’atmosphère. En antarctique, les volumes de glace sont en augmentation continue au fil des ans. D’une manière globale, il ressort que le volume des glaces sur la planète ne subit pas de modification drastique et alarmante. On est bien loin des annonces alarmistes de M.Al Gore lors de la remise du prix Nobel de la Paix, conjointement avec le  GIEC, en 2007, qui annonçait la disparition de la banquise au bout des sept prochaines années !!!

 Autre paramètre sensible : le niveau des océans. Il s’agit d’un paramètre difficile à évaluer dans sa globalité, les variations étant erratiques au niveau de la planète. On convient néanmoins que le niveau des mers a augmente en moyenne de 3,4 mm par an. Rappelons nous les prévisions de M.Al Gorre annonçant la disparition de la calotte glaciaire à échéance de 7 ans !  Les politiques restent étrangement prophétiques (ou opportunistes) : le Président de la République venu à la veille de Noël sur un promontoire dominant les eaux à Miquelon a annoncé : «Il est possible que l’isthme de Miquelon puisse disparaître. A 50 ans, ou 100 ans, c’est une partie du territoire d’outre- mer qui aura disparu ». Le bourg de Miquelon, sur un cordon littoral culminant à 3 mètres maximum, a le temps de voir venir ! Pour demeurer sur le terrain plus scientifique, il est notable que la montée des eaux a été assez régulière de 1995 à 2005 et que depuis, on observe une saturation du phénomène concordante avec la courbe des températures. Rien qui ne puisse, en l’état, motiver une crainte majeure.

Et pourtant, le nombre des phénomènes cataclysmiques serait en augmentation ? L’actualité plus ou moins récente porte évidemment à accréditer cette affirmation. En lisant la littérature provenant de laboratoires, d’organismes les plus pointus dans le domaine, du monde entier, il ressort qu’aucun n’ose affirmer quoique ce soit de déterminant quant à la fréquence et à l’intensité de ces phénomènes.

Sur la base de ces observations à caractère scientifique, aucun critère n’apparaît justifier le déchainement médiatique actuel annonçant une proche apocalypse et toute une série de mesures techniques, économiques, financières, sociétales pour engager la lutte, notamment contre l’effet de serre, les émissions de CO2, les comportements individuels et collectifs, etc, etc …. La France, désireuse de jouer un rôle majeur dans la prise de conscience des dangers, organisera, à grands frais, à la fin de l’année une grande conférence internationale ; le gouvernement met en place des mesures coercitives de tous genres alors même que le rôle des GES (gaz a effet de serre), du CO2 notamment, fait sérieusement débat. Il n’est pas indifférent de constater que la stabilité des températures depuis 1998 s’observe alors que les rejets de CO2 ont considérablement augmenté dans le monde. Par ailleurs, force est de constater que la France ne fait pas partie des mauvais élèves pour les émissions les plus polluantes, même s’il y a toujours moyen de mieux faire. Il ne s’agirait pas de se tromper de débats ni de boucs émissaires.

Extension banquise Arctique : ras le bol des falsifications !

" La banquise en Arctique disparait". Ecoutez, regardez les média et vous adhérerez au lavage de cerveau. Regardez le graphe de l'évolution de la surface de la banquise aux mois de septembre sur plusieurs années  : il y a eu une année "noire", 2012, mais depuis la banquise s'est quasiment reconstituée ... Les malveillants, les falsificateurs de tous bords arrêtent les courbes en 2012, évidemment, en oubliant les années suivantes qui ruinent les thèses apocalyptiques ; c'est un procédé scandaleux !

http://neven1.typepad.com/blog/